indigitous-article

Un voyageur du marketing numérique au ministère

Qu’est-ce que cette chose s’appelle Indigitous?

Je suis arrivé Indigitous dans un moment où je pensais quitter le ministère des médias à une église locale où j’avais l’habitude. Je me suis retrouvé insatisfait et perdu sur la façon de «faire partie» de l’équipe de soutien technique. Pendant ce temps-là, je venais juste de me rendre au désir de Dieu pour moi d’être missionnaire, mais avec l’idée que d’être un, je dois renoncer à ma carrière de marketing numérique pour mener des missions dans des régions rurales et éloignées … Mais Dieu est vraiment sage de me retrouver sur la piste …

La naissance d’une vision

Je suis diplômé en génie informatique et je travaille actuellement comme spécialiste du marketing de contenu. Au cours de mes premières années de chrétien, la personne qui m’a présenté au Christ (un ancien co-enseignant et collègue ingénieur informatique) m’a encadré par Facebook. Nous avons utilisé messenger pour notre disciple en raison de notre distance. Il m’a également chargé de créer des dévotions, qu’il vérifiera d’abord avant de publier sur un blog qu’il a créé. Cela m’a servi à aider à mieux comprendre la Parole de Dieu.

Mes activités en ligne avec lui m’ont permis de voir comment les concepts que nous avons pratiqués dans le marketing numérique – du référencement à la rédaction au marketing de médias sociaux – peuvent servir à responsabiliser les ministères. Cela m’a amené à me joindre au ministère des médias de mon église locale, dans l’espoir d’avoir une idée de l’utilisation des blogs et des pages de médias sociaux pour évangéliser et faire des disciples.

À un moment donné de mon voyage, j’ai pu le pratiquer, mais ce n’était pas dans la mesure où je voulais. Je l’ai pratiqué sur mon blog, mon propre compte de médias sociaux, et avec mon ancien co-enseignant. Nous avons continué le blog qu’il a fait pour moi et nous avons même fait une page Facebook pour cela, où nous pouvons évangéliser. Il a même fait une page de groupe pour les guerriers de la prière. Cependant, cela n’a pas duré longtemps. Je me suis laissé le gérer seul parce qu’il a poursuivi des études théologiques et préparé pour des missions.

Je ne pouvais pas non plus faire ce que je voulais avec le ministère des médias. Honnêtement, j’ai senti que notre page Facebook n’était qu’un journal d’événements et rien de plus. Je voulais organiser une formation pour les jeunes membres du ministère – j’ai même formé deux d’entre eux – mais, à mon grand désarroi, la vision n’a pas été nécessaire avec eux.

Redirection

En 2015, j’ai finalement accepté que Dieu voulait que je sois un missionnaire. Cela m’a amené à rejoindre le ministère des enfants en tant que professeur de proximité pour me préparer. Je me suis toujours vu enseigner aux enfants dans les zones rurales et écrire à ce sujet. Mon exposition aux activités de sensibilisation et le fait que Dieu semble me donner continuellement des emplois d’écriture, m’ont donné ce désir même d’un jour de documenter toutes les missions que je mène, mais par l’écriture. (J’ai même prié pour lui de me bénir avec un mari avec le même coeur, mais quelqu’un qui peut prendre des photos et faire des graphiques). L’homme que je considérais semblait être un partenaire parfait, en particulier avec son désir de planter des églises dans des régions rurales et éloignées. Cette pensée m’a permis de renoncer davantage au ministère des médias et de poursuivre les projets de sensibilisation du ministère des enfants. Peu savais-je que pendant cette année, Dieu me conduirait à la mission qu’il voulait que je poursuis.

La même année, j’ai été invité à participer au Global Digital Engagement Project et au premier hackathon Indigent Philippines, Indigitous #HACK. Ce séjour d’une semaine à Manille avec les équipes de Stratégie numérique de différents pays asiatiques et une occasion de couvrir le premier piratage chrétien aux Philippines a changé la façon dont je vois à la fois mon travail et le ministère des médias. Il a renouvelé ma passion et a même renforcé le désir de voir ma vision – pour que les églises utilisent des concepts de marketing numérique pour renforcer le potentiel de leurs ministères à atteindre et à faire des disciples.

Je suis devenu plus reconnaissant pour la façon dont Dieu m’a dirigé vers le travail dans lequel j’étais, comment j’étais disciple en ligne et comment il m’a exposé au domaine numérique grâce à mon travail.

Finalement, ma semaine à Manille m’a amené à devenir missionnaire … mais à la différence de ce que je pensais autrefois être. Dieu m’a retiré des engagements que j’ai pris avec mon ancienne église, y compris le ministère des médias. Il m’a même empêché de considérer quelqu’un après m’avoir montré que nous n’avions pas la même vision et mission. Au lieu de ce que je pensais que je poursuivrais en tant que missionnaire, Dieu m’a mené dans un domaine médiatique plus important où je suis capable de pratiquer mes compétences et talents, comment il l’entend, et même travailler avec d’autres stratèges numériques pour créer des projets qui pourraient aider à gagner , Construire, et envoyer plus de personnes pour le Christ. Il m’a même donné l’occasion de documenter une mission avec une équipe en février dernier.

Je suis Indigitous

Alors qu’est-ce que Indigitous?

Je vois Indigitous comme plus qu’un mouvement de technologues qui innover pour aider à renforcer les missions dans le domaine numérique. Je le vois comme les gens – les hommes et les femmes qui voient des possibilités, menés et déplacés par Dieu, pour commencer des missions dans le domaine numérique. Nous allons où sont les gens. Nous nous connectons et faisons des disciples pour le Christ, indépendamment de la distance. Nous continuons à communiquer le Christ dans une langue que la plupart des jeunes comprennent – la technologie.

Je suis Indigitous! Et je continuerai à être en dépit de la façon dont mes idées et mes croyances semblaient bizarres même pour les autres chrétiens. Nous continuerons à innover, à élaborer des stratégies et à renforcer les missions. Nous continuerons également à poursuivre nos propres missions numériques. Nous continuerons à éduquer. Le meilleur de tous, nous continuerons à faire des disciples et à les former à former d’autres.

Faites partie du #HACK!

Du 20 au 22 octobre 2017 sera le deuxième hackathon mondial. Si vous êtes comme moi, avec le talent de la technologie, a un cœur pour les missions et souhaitez utiliser vos talents, vos compétences et vos idées pour renforcer les missions – et même créer un mouvement numérique – puis rejoignez-nous!



There are no comments

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Get Informed

Sweet monthly updates from Indigitous.